Claudio Tolomeo Claudius Ptolemaeus ou Ptolemy - Ptolme

Ptolme : 90 - 168. Etait un astronome et astrologue grec qui vcut Alexandrie en egypte. Il excella cependant dans plusieurs thmatiques. il y eut le Thorme de Ptolme

// Il ne faut pas croire que tout arrive aux hommes par une cause cleste (...) Les choses infrieures changent par un destin naturel et muable, bien qu'elles prennent du ciel mme les premires causes de leurs changements, lesquels leur arrivent aprs par quelque consquence.// CP

Dtails sur la vie de Ptolme (c'est son surnom)

Principe de gli astrologi

Tetrabyblos,

(quatre livres) il s'agit d'un manuscrit li l'astrologie! et oui ptolme annalyse ici l'influence des 7 astres errants connus alors (on est dans l'antiquit) par rapport sa position dans le zodiaque. C'est un trait de mdecine avant tout.

L'almageste,

avant 150. (la grande composition)trait sur l'astronomie et les mathmatiques ! Ptolme y propose une thorie gomtrique pour dcrire les mouvements des plantes, de la Lune et du Soleil. Cette thorie des picycles et les tables astronomiques qui l'accompagnent sont un dveloppement de l'uvre d'Hipparque. Elles resteront la rfrence pendant de nombreux sicles dans les mondes occidentaux et arabes. Du reste aucune trace de l'original en grec, il fut traduit en arabe puis en latin et aprs dans multiple langue. Autant dire qu'il n'y a pas de rel certitude sur le contenu.

L'Almageste contient un catalogue de 1022 toiles. Voici les 13 chapitres :

1)Postulats fondamentaux de l'astronomie, thorie des calculs des arcs sur la sphre, tables
trigonomtriques ; mesure de l'obliquit de l'cliptique, tables de dclinaison et d'ascension droite pour les points de l'cliptique.
2)Thorie des climats, tables d'ascension oblique ; dtermination des heures temporaires.
3)Dfinition de l'anne solaire. Dtermination de sa dure. Tables du mouvement moyen. Anomalie du Soleil. Tables. Distinction du temps vrai et du temps moyen.
4)Priodes lunaires, dtermination des mouvements lunaires moyens ; l'anomalie et les nuds. Tables.
5)Seconde anomalie ou prosneuse (vection). Corrections de parallaxes pour le Soleil et la Lune. Tables.
6)Diamtres apparents du Soleil et de la Lune. Calcul des clipses. Tables.
7)Prcession des quinoxes. Catalogue des toiles borales.
8)Catalogue des toiles australes. Levers et couchers des fixes.
9)Prliminaires de la thorie des plantes ; Mercure.
10)Thorie de Vnus et de Mars.
11)Thorie de Jupiter et de Saturne.
12)Calcul des rtrogradations, stations et digressions maximes.
13)Mouvement des plantes en latitude ; prvision de leurs phases d'apparition et de disparition.

Composition mathmatique de CP par M. Halma

Gographie,

(Cosmographia) On ne connait que quelques cartes manuscrites datant 1300 environ leur dcouverte. Il comporte huit livres. Il a analys et cit amplement dans son ouvrage Marin de Tyr (fin du Ier s - dbut du IIe s), d'origine phnicienne mais Romain par le cours de l'Histoire, cet astronome et gographe avait repris les travaux de Poseidonios d'Apame (13550 Av. J.-C.) et de ses prdcesseurs.

L'histoire de la cartographie

Il amliora les techniques de projection cartographique avec un systme de projection de la sphre sur le plan conique. La representation de ses cartes donne l'impression d'une terre plate mais en faite elle est incurve et les bords se joignent au desus du ple nord (idem au mridien du reste) elle n'est pas totalement copie sur celle de Marin de Tyr, par les crits laisss tel que une divergence de 225 vers 45 de rduction a certainement amen Ptolme a des interprtations errones.

Un site sur la cartographie antique



//La carte du monde de Ptolme, les pays de Serica, Sinae (Chine) lextrme droite, au-del de lle de Taprobane (Sri Lanka, trop grande) et lAurea Chersonesus (Asie du Sud-Est).//

On retrouve une belle rflexion sur La mesure du monde : Eratosthne et Ptolme

Harmoniques,

par un trait musicologie. A-t-il voulu par l y donner une thorie mathmatique des accords ou L'harmonie des sphres

Optique,

trait sur les proprits de la lumire. Il y concentre aussi le phnomne de rfraction atmosphrique qui se produit lors de l'observation du soleil ou de la lune, phnomne totalement ignor dans l'Almageste ce qui sous entend que le trait optique est postrieur ce dernier.