Pierre Montgolfier

En 1777, Pierre Montgolfier achète une toile de laiton chez Alcok, un fabricant de boutons de Roanne, et remplace le traditionnel cadre avec pontuseaux et vergeures par cette toile finement tressée. II obtient les premières feuilles parfaitement homogènes réalisées hors d'Angleterre. Sous le nom de " papier vélin ", cette nouvelle qualité de papier se popularise rapidement en France et sur le continent. Son nom évoque la peau de veau mort-né avec laquelle on fabriquait les meilleurs parchemins, appréciés pour leur finesse et leur surface parfaitement lisse. À partir de cette époque, les papiers d'impression et d'écriture se divisent en deux grandes classes : les vergés et les vélins.

Joseph Montgolfier

Associant la légèreté et la résistance du papier à la force ascensionnelle de l'air chaud, en 1782, Joseph Montgolfier fait décoller avec succès le premier aérostat (ci-dessus). Quelques mois plus tard, à Versailles, on lance le premier vol habité avec, pour passagers, une poule, un canard et. un agneau. Enfin, devant Louis XVI inquiet, un ballon lancé du château de La Muette emporte deux hommes dans sa nacelle.